Débouchés :


  • Services et instituions hospitalières,
  • Maisons de repos agrées,
  • Maisons de repos et de soins agrées,
  • Maisons de soins psychiatriques agrées,
  • Centres de soins de jour agréés,
  • Centres de court séjour agréés,
  • Institutions qui constituent le domicile ou la résidence
  • Secteur de soins à domicile.

 

FORMATION

D’AIDE SOIGNANT / AIDE FAMILIAL

 

Devenir « Aide-Soignant(e)

 

A Vielsalm en 2 ans


En journée A partit du 5 septembre

L’aide-soignant(e) est un(e) professionnel(le) de la santé spécifiquement  formé(e) en matière de soins, d’éducation et de logistique, pour assister  l’infirmier et travailler sous son contrôle dans le cadre des activités            coordonnées d’une équipe structurée.

L’aide qu’il/elle apporte permet de maintenir et/ou de rendre un          maximum de confort et d’autonomie dans la réalisation des activités de la vie quotidienne à toute personne ayant des problèmes de santé ou sens  large.

Son action s’exerce en collectivités (services et institutions hospitaliers,  maisons de repos et de soins…). Celle-ci est conforme à l’arrêté royal du 12 janvier 2006 fixant les activités infirmières qui peuvent être effectuées par les aides-soignant(e)s et les conditions dans lesquelles ils/elles peuvent     poser ces actes (délégation, collaboration, contrôle…).

 

Devenir « Aide-familial(e)

 

L’aide-familial(e) est une personne qualifiée, appelée à intervenir dans les familles, auprès des personnes âgées, malades ou handicapées en difficulté pour accomplir tous les actes de la vie quotidienne.

Son rôle social est de permettre le maintien à domicile des personnes et de leur assurer une qualité de vie.

L’aide familial(e) est intégré(e) dans le travail social. Il/elle est engagé(e) par un service agréé et travaille sous la responsabilité et le contrôle de celui-ci.

La mission de l’aide familial(e) s’exerce en étroite collaboration avec la famille et/ou l’entourage. L’aide familial(e) peut contribuer à une        insertion dans la vie sociale et jouer un rôle important de prévention.

Le travail de l’aie familial(e) implique, par ailleurs, de posséder les qualités humaines requises pour assurer le bien-être au bénéficiaire.